AfterBac. Après les épreuves, grosse soirée les pieds dans le sable • Riva-Bella Festival
Logo Riva Bella Festival Logo NRJ Festival


Riva-Bella Festival facebook   Riva-Bella Festival twitter   Riva-Bella Festival twitter   Riva-Bella Festival snapchat  Riva-Bella Festival vine   Riva-Bella Festival google plus   Riva-Bella Festival youtube   Riva-Bella Festival tumblr   Riva-Bella Festival soundcloud   Riva-Bella Festival flickr  

titreAfterBac. Après les épreuves, grosse soirée les pieds dans le sabletitre

photo
1378



Sable clair, lumière rasante, musique ébouriffante et des milliers d'ados, de lycéens, d'étudiants en train de sauter, danser, gesticuler avec pour seul décor, la mer. L'AfterBac de ce jeudi 25 juin 2015 à Ouistreham avait des allures de spring break, ces grosses fêtes américaines qui marquent la pause de l'année universitaire entre l'hiver et le printemps.

Au pied du premier poste de secours de la plage, transformé en tour de contrôle pour les Dj's, les fêtards, lunettes de soleil, sandales, shorts, un verre à la main, et le sourire aux lèvres, sont venus relâcher la pression après les épreuves écrites du bac qui se sont terminées cette semaine, mais pas seulement. Certains d'entre eux ont obtenu le précieux diplôme il y a quelques années déjà, d'autres ne l'ont pas encore.

"On a tenté de se baigner"

Assises dans le sable avec trois de ses copines, Louise, souriante blonde de 16 ans, n'est encore qu'en seconde à l'Institut Sainte-Marie : "Nous sommes venues fêter ça avec nos amis de première qui eux sont stressés." Ce sont ses parents qui l'ont amené en voiture, et elle repartira avec eux : "Ils viennent me chercher une fois la fête sur la plage terminée, vers minuit, une heure. Ils m'ont dit que comme je ne le passais pas cette année, je ne pouvais pas le fêter à fond !"

Gilles Letournel s'est retrouvé par hasard dans la fête, avec sa femme. Comme chaque soir, ils se baladent sur la plage après le dîner. "C'est plutôt sympathique d'organiser ce genre de soirée pour les jeunes. L'endroit s'y prête bien", lance le Ouistrehamais. Vexé d'avoir été refoulés à l'entrée, les époux Baudry qui habitent non loin craignent un peu "les débordements".

Devant la buvette, Mathis, Romain et Thibaut sont encore en maillot de bain, les cheveux mouillés. "Nous sommes arrivés depuis 17 h, de Bayeux. On a tenté de se baigner", lance Mathis. Comme beaucoup, ils ont appris l'existence de cette soirée AfterBac grâce à Facebook. Ils ne savent pas comment ils rentrent chez eux mais ça ne les inquiète pas : "Nous n'irons pas en boîte. Nous verrons bien ce qui se passe ensuite sur la plage."

Alors que l'air se rafraîchit et que la lumière baisse, l'ambiance devient plus électrique à l'intérieur du rond de sable entouré de barrières mais aussi autour. Certaines personnes préfèrent se passer du contrôle de sécurité et enjamber celles-ci pour s'incruster à la fête. "Nous sommes une quinzaine de bénévoles à patrouiller autour et à virer les personnes qui ne respectent pas les règles", explique William, 18 ans, en tee-shirt orange de bénévole.

Finalement, dès 22 h, l'organisation ferme l'entrée. L'AfterBac a réussi son pari : 3 000 jeunes sont réunis sur la plage, le maximum autorisé. Ceux qui arrivent ne cachent pas leur déception. Ils devront attendre l'année prochaine.

 


Soirée AfterBac 2015 par OuestFranceFR

 

Photos Ouest France. Article issu du journal Ouest France.




© Copyright Riva-Bella Festival - Lucas Titeux - Camille Blanchemain - 2016 | Mentions légales